La safranière

 

Natif de cette magnifique région qu’est le plateau ardéchois, et constatant depuis des années la crise profonde qui touche l’agriculture traditionnelle, je me suis mis à la recherche de cultures originales et c’est là que le safran s’est présenté à moi comme une évidence.

 

L’aventure a commencé par un premier essai de 3000 bulbes en 2014, pour voir si le safran s’acclimatait bien au sol, à l’altitude élevée de 1200m, et aux hivers rigoureux.

 

Les premiers résultats se sont avérés plutôt encourageant, ce qui déclencha la décision de la safranière actuelle, 1 an plus tard, qui elle compte 10000 bulbes. Cette safranière est installée sur une ancienne prairie de fauche, en lisière de foret et n’a jamais connu aucune agriculture intensive.
Cette parcelle dispose d’un sol drainant, d’une exposition plein sud, contexte idéal pour que le safran développe toutes ses qualités.

 

La safranière au fil des saisons…